Ouvrir une crèche, comment ça marche ?

Si la conjoncture est relativement favorable à l’ouverture d’une crèche privée, encore faut-il connaitre les différentes étapes qui permettent d’ouvrir un établissement dédié à la petite enfance. Par quoi faut-il commencer ? Quels organismes contacter ? Quelles sont les conditions à respecter pour ouvrir une crèche dans les règles ? On vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Agréments nécessaires pour ouvrir une crèche

Au niveau des agréments, il vous faudra notamment demander une autorisation au Conseil Général de votre département. Ce sésame vous sera donné sous certaines conditions : vos locaux doivent en particulier respecter certaines normes qui permettent l’accueil d’enfants en bas âge. Il faut aussi que votre structure soit correctement agencée, avec des séparations bien établies entre les lieux de sommeil, de repas ou encore de jeux.

De plus, il ne faut pas oublier que votre future crèche doit être un lieu qui allie parfaitement éducation et pédagogie. Ce sont ces éléments que vous devrez faire ressortir à travers votre projet d’ouverture de crèche privée.

Quels diplômes pour les salariés des crèches

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de diplôme spécifique pour ouvrir une crèche, si toutefois vous n’exercez pas au sein de votre structure. En revanche, vos salariés doivent être titulaires d’un diplôme de la petite enfance : auxiliaire de puériculture, CAP petite enfance, éducateur de jeunes enfants.

A noter cependant  que le directeur de votre crèche devra posséder, au minimum, un diplôme d’éducateur de jeunes enfants. Une exigence compréhensible quand on connait l’importance de la bonne gestion éducative d’un tel établissement.

Garde en crèche : existe-t-il des déductions ?

Enfin, il existe différentes aides relatives à l’ouverture d’une crèche. Pour être informé au mieux de la palette de financements et de déductions possibles, la CAF sera votre interlocuteur privilégié. Cet organisme saura vous guider à travers toutes les étapes de la constitution des dossiers.

<H2>Rappel : les différentes étapes de la création d’une entreprise type crèche

Voici les différentes étapes qu’il faut retenir pour toute personne souhaitant ouvrir un établissement spécialisé en petite enfance :

  • Trouver un local adapté à l’activité que vous allez mettre en place. Par exemple, optez pour un bâtiment au RDC, avec si possible un jardin pour que les enfants puissent jouer
  • Faire valider le local et les plans par la PMI de votre territoire d’implantation
  • rencontrer la CAF du département en vue d’un conventionnement de la structure et établir un dossier
  • S’assurer que vous respectez bien les normes de sécurité et d’incendie
  • Etablir un projet éducatif approprié
  • Constituer votre équipe de professionnels
  • Obtenir votre agrément d’ouverture