Comment fonctionne une crèche

Si les modalités de création d’une crèche sont strictes et encadrés, le fonctionnement de ces établissements varie en revanche selon le type et le projet de crèche mis en place. Composition du personnel, avantages et inconvénients, prix et étapes pour y inscrire son enfant, on vous dit tout sur l’organisation d’une crèche.

Quel besoin en personnel au sein d’une crèche ?

Tout dépend bien entendu de la taille de la structure. Une crèche pouvant accueillir une cinquantaine d’enfants demandera bien plus de personnel qu’une micro-crèche. Cependant, peu importe la taille, il existe des postes clés qui sont quasi obligatoire pour assurer le fonctionnement optimal d’une crèche :

  • Un(e) directeur (trice)
  • Une infirmière puéricultrice
  • Un(e) ou plusieurs éducateurs (trice) de jeunes enfants
  • Des intervenants type CAP petite enfance

Ne pas négliger également le personnel non spécialisé en petite enfance, comme les agents d’entretien, les cuisiniers ou le médecin (qui réalise la visite médicale d’admission des enfants)

Les avantages de la crèche collective

Il existe de nombreux avantages à inscrire ses enfants en crèche collective. Le plus notable est bien évidemment le fait que l’enfant sera encadré par des professionnels qui lui offriront un environnement de détente et d’apprentissage unique. De plus, les activités en crèche collective sont nombreuses, prévues en fonction des différents âges des enfants, et adaptées à leurs besoins. Enfin, la sécurité est optimale avec l’obligation pour la crèche de respecter des normes de sécurité contraignantes.

Les inconvénients de la crèche collective

Le principal inconvénient des crèches collectives est sans aucun doute le manque de souplesse dont elles font preuve. Ces structures s’adaptent peu à l’emploi du temps des parents, qui est parfois en décalage avec les horaires d’ouverture ou de fermeture des crèches. Du coup, certains parents sont dans l’obligation de faire appel à une baby-sitter pour gérer les périodes de transition. Cependant, de plus en plus d’établissements ouvrent aujourd’hui en heures décalées.

Crèche collective, combien ça coûte ?

La crèche a la réputation d’être un mode de garde parmi les moins chers. Cela est vrai si les revenus de la famille sont modestes, moins si ceux-ci sont élevés. Le tarif horaire dépend du nombre d’enfants et des revenus mensuels nets du foyer.

 

Comment inscrire son enfant en crèche ?

Pour mettre de toutes les chances de côté et être sûr d’avoir une place, l’enfant doit être inscrit à la mairie dès le 6ème mois de la grossesse. Cette inscription doit ensuite être confirmée à la naissance. Il faut alors contacter la directrice de votre crèche la plus proche et remplir un dossier d’inscription (généralement, les pièces demandées sont : justificatif de domicile, fiches de paye, carnet de maternité).